En cardiologie, la chirurgie valvulaire est au service de la valvulopathie.

En cardiologie, la chirurgie valvulaire est au service de la valvulopathie.

26 février 2020 0 Par belghith

Les valvules cardiaques sont des structures souples qui s’ouvrent et se ferment pour réguler le flux sanguin dans le cœur. Qu’est-ce qui peut provoquer un dysfonctionnement de ces structures ? En cardiologie Tunisie, plusieurs maladies peuvent causer des troubles de fonctionnement des valvules cardiaques, ou ce qu’on appelle valvulopathie. Par exemple, on peut citer : la coronaropathie, la cardiomyopathie, les cardiopathies congénitales, l’hypertension artérielle, ou encore la crise cardiaque.

Si les symptômes de la valvulopathie ne disparaissent pas à l’aide d’un traitement médicamenteux, une chirurgie valvulaire s’avère être nécessaire. En effet, cette intervention chirurgicale permet de réparer ou remplacer une valvule déficiente afin d’éviter d’autres lésions au cœur. Toutefois, grâce à sa rigidité, une valvule réparée est toujours préférable à une valvule de remplacement en chirurgie cardiaque. Quelle technique chirurgicale de cardiologie Tunisie choisir ?

Les techniques de la chirurgie valvulaire en cardiologie 

En chirurgie valvulaire, plusieurs techniques se présentent à votre chirurgien cardiologue. En fait, le choix de la technique varie selon plusieurs facteurs tels que : l’âge du patient, l’état initial de la valve, la cause principale de son dysfonctionnement, etc. Donc, la décision finale sera toujours prise par le chirurgien en discutant avec son patient. Ainsi, on en trouve deux possibilités :

Le remplacement valvulaire : on procède à cette technique lorsque la valve abîmée est ôtée puis remplacée par différentes sortes de prothèses telles que :

  • La valve mécanique ou synthétique
  • La valve biologique appelée aussi bioprothèse
  • La valve humaine prélevée sur un cadavre
  • La valve pulmonaire du patient lui-même qui remplace uniquement la valve aortique

La réparation valvulaire : lorsque la valve n’est pas trop endommagée, on peut la garder et la réparer pour la rendre fonctionnelle. Il s’agit peut-être d’une ablation d’une partie de la valve ou bien d’une réparation de l’anneau fibreux auquel elle s’attache. Envie de savoir plus ? Lisez la suite !

La pratique de la chirurgie valvulaire par les chirurgiens cardiologues

Le chirurgien cardiologue peut effectuer le remplacement ou la réparation valvulaire sous anesthésie générale par ouverture du sternum. De plus, une telle intervention nécessite l’utilisation d’un appareil cœur-poumon artificiel qui permet de maintenir une circulation extra corporelle. Ainsi, le cœur se met au repos, car ce circuit externe assure la fonction pompe et permet l’oxygénation du sang. Il s’agit donc d’une opération dite « à cœur ouvert ». Dans la majorité des cas, l’arrêt complet des battements cardiaques nécessite l’infusion d’une solution appelée “cardioplégie”.

Toutefois, il existe une autre technique de remplacement valvulaire plus simple qui n’utilise pas la méthode de circulation extra-corporelle. C’est la technique, appelée remplacement valvulaire aortique percutané, se déroule sous sédation et anesthésie locale. En effet, l’installation de ces valves s’effectue par voie fémorale per cutanée. Cependant, en cardiologie Tunisie, cette voie se trouve parfois inaccessible à cause d’une aorte bouchée. Dans ce cas, le chirurgien cardiologue réalise une petite incision sur le thorax demandant le plus souvent une anesthésie générale.