Quels sont les gestes à faire lors d’une fuite de toit en PVC ?

Quels sont les gestes à faire lors d’une fuite de toit en PVC ?

30 août 2022 0 Par Laurent Favre

Face à une fuite de toit en PVC, il est indispensable de ne pas céder à  la panique. Le plus important est de trouver l’origine de l’infiltration d’eau et la résoudre dans les meilleurs délais afin de minimiser les dégâts d’eau comme les fissures sur le toit. 

Identifier le type de fuite

 

En cas de fuite de toit en PVC, il est indispensable de l’identifier dans les meilleurs délais possibles. Pour cela, il suffit de jeter un coup d’œil aux endroits susceptibles d’une fuite comme les canalisations, dans les gouttières ou chéneaux, ou encore dans des plaques de PVC du toit. Il faut savoir que des feuilles mortes, des mousses, des détritus peuvent obstruer ces voies d’évacuation des eaux pluviales et occasionner une fuite voire une inondation. Face à ce genre de situation, il faut se lancer rapidement dans la recherche de fuite d’eau Viry-Châtillon. Voici comment faut-il s’y prendre : 

 Une fuite en provenance du toit

 

Il est indispensable d’avoir la certitude que la fuite provienne effectivement d’une zone d’infiltration sur le toit. 

  • Sur une toiture en pente, des plaques de PVC mal ajustées ou cassées peuvent entrainer une fuite. Toutefois, il est possible de s’en apercevoir en observant la trace d’humidité. Pour une meilleure recherche de fuite d’eau Viry-Châtillon, il faut vérifier toute la surface de la toiture, les plafonds susceptibles de retenir l’eau.
  • Sur une toiture plate, il est facile de localiser une fuite en se basant sur des flaques d’eau de pluie se conservant sur le toit. En cas d’infiltration persistante, il convient de changer la plaque de PVC fissurée ou abîmée, quitte à prévoir une rénovation de la toiture.
  • Le solin qui recouvre les lucarnes ou les cheminées de toiture peut également causer une fuite lorsqu’il est endommagé. Les gouttières obstruées par les détritus ou insectes peuvent occasionner une fuite de toit en PVC. 

La fuite en provenance de l’usure des joints 

 

La toiture en PVC comporte généralement des joints pour assurer son étanchéité et son imperméabilité. Des joints usés ou endommagés par les intempéries peuvent causer une infiltration d’eau pluviale. Pour localiser la fuite, il est de constat une perte de souplesse des joints. Dès l’apparition de ce genre d’incident, il importe de rénover les joints ou encore d’ajouter du mastic pour bien fixer les joints défaillants afin d’assurer la nouvelle étanchéité de la structure du toit en PVC.

 

Utiliser les méthodes de recherche de fuite non destructive

 

Dès la remarque d’une fuite de toit en PVC, il faut procéder rapidement à la recherche de fuite d’eau Viry-Châtillon. Pour cela, il importe d’utiliser les nouvelles technologies de recherche de fuite non destructive. Les voici donc : 

 Le fumigène : c’est une technique qui consiste à insuffler de la fumée dans l’ossature du toit pour trouver la source précise de la fuite. Dès que la fumée remonte à la surface de la toiture, c’est le signe de l’infiltration d’eau.

 Le gaz traceur : c’est une méthode efficace pour détecter une fuite sur une couverture en PVC.  Cela consiste à injecter un mélange d’azote et hydrogène dans les voies de la toiture. Dès lors que le gaz s’échappe à la surface du toit, c’est le signe de la fuite.

Le colorant traçant : il suffit de verser du colorant dans l’ossature du toit et observer le passage de couleur fluorescente qui montre l’indice de toute infiltration d’eau sur une toiture en PVC. 

L’électro-acoustique : cette technique consiste à augmenter le son de la fuite au niveau du toit-terrasse. Elle permet de se rendre compte rapidement de toute infiltration d’eau sans causer des dégâts à la toiture.