Plomberie : que faire en cas d’un dégât des eaux ?

Plomberie : que faire en cas d’un dégât des eaux ?

19 mai 2022 0 Par infoweb

En tant que locataire, propriétaire, syndicat… il est possible de faire un jour ou l’autre à des dégâts des eaux dans votre logement. C’est un sinistre de plomberie assez courant dans une maison. Etant donné que les dégâts des eaux peuvent coûter excessivement cher, il importe d’adopter les bons gestes, si possibles.

Les bons gestes en cas d’un dégât des eaux

Il est impératif de suivre certaine démarche dès la présence d’une fuite d’eau, non-négligeable dans une maison. Pour cela, il y a certains gestes à adopter. Les voici donc :

Évaluer la situation

Cette étape consiste à vérifier si votre problème est pris en compte dans le cas de remboursement par votre assureur. C’est généralement le cas si vous avez souscrit à une assurance dégât des eaux. Cette dernière devrait faire la couverture de toute infiltration ou fuite d’eau, les soucis avec les conduites, l’engorgement des gouttièresd’eau, les défauts d’étanchéité ainsi que les débordements. En fonction de l’ampleur des dégâts d’eau, l’assureur va déterminer le montant de l’indemnisation.

Déterminer la cause du sinistre

Avant d’essayer de régler le problème pour éviter toute dégradation de vos biens, il faudrait effectuer la recherche de fuite d’eau Noisy-le-Roi. Pour cela, il faut se fier aux signes apparents d’une infiltration d’eau dans un bâtiment comme la condensation, la rouille, la remontée capillaire, le salpêtre ou moisissure, les odeurs d’humidité, les traces de champignons et bien plus encore. En ce qui concerne les fuites invisibles, le mieux est d’opter pour les techniques de recherche non destructive. Cela consiste à employer les équipements, tels que :

  • Le gaz traceur : cet outil consiste à injecter un mélange gazeux dans les zones suspectes afin de trouver la source principale de l’infiltration d’eau.
  • La caméra vidéo : cet équipement permet de trouver la fuite en introduisant la caméra à l’intérieur des conduits pour filmer l’image du problème.
  • la fluorescéine : c’est une sorte de colorant traçant qui permet de tracer le passage de la fuite dans les canalisations encastrées.
  • la thermographie infrarouge : c’est une sorte de caméra muni d’ondes infrarouges permettant de trouver la source précise de l’infiltration d’eau.
  • l’ultrason : cela permet de se rendre compte de la présence de fuite en se référant à son intensité sonore.
  • la fumigation : une technique d’injection de fumée permettant de trouver la source principale de l’infiltration d’eau.

Il est également possible de trouver l’endroit précis de la fuite en effectuant un test sur le compteur d’eau général. Cela consiste à fermer toute alimentation d’eau et noter l’index sur le dispositif.

Prévenir votre assurance habitation

En cas de dégâts des eaux, il convient d’informer rapidement votre assurance habitation  de la situation afin d’optimiser de votre souscription garantie dégâts des eaux. Ainsi, vous devrez contacter votre assureur pour qu’il puisse vous guider sur les démarches à suivre. Il faudrait également remplir obligatoirement un formulaire comportant les éléments suivants :

  • La nature et cause du sinistre
  • Les responsables du sinistre
  • L’adresse géographique de votre logement
  • La signature de toutes les parties concernées (locataire, voisin, propriétaire, syndic).

Pour toucher une indemnisation, l’assureur va envoyer un spécialiste en recherche de fuite d’eau Noisy-le-Roi pour constater les dégâts d’eau. Ce dernier va remplir un formulaire et le transmettre à la compagnie d’assurance. Si celle-ci accepte le constat, l’assureur va envoyer par courrier le montant de l’indemnisation. Dès l’acceptation du versement par les parties concernées, cela signifie que l’assurance à effectuer un dédommagement des victimes des dégâts des eaux.  Ainsi, il convient de lire minutieusement toutes les clauses de votre contrat d’assurance.