Planification 4D : qu’est-ce que c’est ?

Planification 4D : qu’est-ce que c’est ?

20 février 2021 0 Par Laurent Favre

Encore floue dans l’esprit de plusieurs, la planification 4D se taille pourtant une place de plus en plus importante dans divers domaines. Ce terme considéré au prime abord compliqué devient une pratique courante dans le monde de la construction. Un cran supérieur à la planification 3D, le 4D intègre la dimension Temps dans ses paramètres. Tour d’horizon de ce que l’on doit comprendre sur la planification 4D et son univers.

Essai de définition du planning 4D

Lorsque l’on parle de 4 dimensions dans le domaine du BTP, le modèle 3D représente la base à laquelle s’ajoute le quatrième paramètre qui est le temps. Cette dimension temporelle fait référence à la gestion des délais de réalisation tout au long du chantier. La planification 4D est donc une séquence d’images ou une vidéo marquant les dates clés du chantier. À l’instant T, vous pouvez apercevoir l’état de la construction avec une projection 3D.

Le planning traditionnel répond aux questions « qui fait quoi ? » sous la forme d’un diagramme de Gantt. Tandis que le plan 4D répond en outre à l’interrogation « quand ? ».

Planification 4D : quelle procédure suivre ?

Le plan à 4 dimensions nécessite quelques étapes. Cela commence par la récupération de la maquette numérique BIM auprès de l’architecte. Cet outil en 3D renferme la base de données relative à plusieurs paramètres tels que la surface, les types d’ouvrage…

Filtrage des objets

Avant de procéder à la planification 4D, l’intervenant doit filtrer les ouvrages sur lesquels il travaille. Masquer les objets sans lien avec son projet facilite le plan. En conséquence, si la tâche correspond au lot gros-œuvre, la charpente, les isolations, les menuiseries… ne doivent pas apparaître.

Modification éventuelle des objets

Comme l’architecte ayant modélisé la maquette n’est pas constructeur, quelques améliorations peuvent se faire sentir. Les façades représentées en un seul bloc nécessitent par exemple un découpage par étage. Après ce réajustement, vous pouvez travailler avec une maquette réalisée selon la logique constructive indispensable.

Conception et compilation du planning traditionnel

Cette étape reste incontournable dans le but d’optimiser le chantier. Vous devez organiser les ressources disponibles et lisser les cadences. Ensuite, la compilation de la maquette et du planning se réalise grâce à un programme de planification 4D. Le logiciel importe à la fois le plan et la maquette 3D.

Dernière phase : lier les ouvrages aux tâches

Pour ajouter le paramètre Temps à la maquette, il faut lier les ouvrages sélectionnés au planning. Le logiciel pourrait alors lancer les extraits d’images ou la vidéo pour construire le bâtiment bien avant la véritable construction.

Planification 4D : quels avantages ?

Sur le plan technique, commercial et de sécurité, les avantages que procure le plan 4D abondent.

Une image détaillée du projet

En matière de planification, le système 4D supprime les ambiguïtés grâce à un workflow numérique. En effet, chaque intervenant a la possibilité de consulter les détails relatifs au modèle à chaque étape du chantier. Par ailleurs, il peut ajouter des informations afin de mettre à jour le modèle. Cela évite les éventuelles incompréhensions des situations et les erreurs sur la prise de décision. Tous les acteurs ont donc la certitude de réaliser les actions au bon moment et avec les équipements adéquats.

Facilitation des échanges sur le plan technique

Auparavant, des réunions fréquentes et des conversations téléphoniques interminables s’imposaient pour mettre tous les acteurs au courant de chaque modification. Ces procédures chronophages menaient au ralentissement des travaux. Grâce à l’avènement du BIM en 4D, les échanges d’informations et les mises à jour se facilitent de manière considérable. Une telle innovation accélère le processus de construction.

Un impact visuel convaincant

La planification 4D est un outil de persuasion commerciale considérable, du fait de son impact visuel. Elle permet de convaincre les clients sur la qualité des travaux, la capacité des acteurs à mener à bien le chantier, et cela dans les délais convenus. Bien présenté, ce document renforce la crédibilité de la société de construction.

Prise en compte du plan de sécurité

Grâce au planning 4D, le coordonnateur saisit les intentions de tous les acteurs avant la réalisation des tâches. Il peut alors corriger à temps les éventuelles situations à risque.