L’entretien d’une chaudière, une étape incontournable

L’entretien d’une chaudière, une étape incontournable

18 novembre 2022 0 Par Princy

En France, le propriétaire ou les locataires sont tenus d’effectuer un entretien annuel de la chaudière d’une résidence. L’objectif principal de l’entretien régulier de la chaudière est de maximiser ses performances afin de fournir le meilleur rendement et le plus faible niveau d’émissions de monoxyde de carbone.

Quand réaliser l’entretien de la chaudière à gaz ?

Si la réalisation d’un entretien annuel de votre chaudière est nécessaire, vous avez le choix du moment pour le faire. Cependant, certaines périodes de l’année se prêtent plus favorablement que d’autres à la réalisation de l’entretien annuel.

Étant donné que toutes les pannes arrivent souvent lors de la saison de l’hiver, cette période de l’année n’est pas le meilleur moment pour effectuer l’entretien de la chaudière. Ainsi, il n’est pas rare de voir des techniciens du SAV frisquet être contactés pour des interventions urgentes durant cette saison.

Les deux saisons les plus propices pour l’entretien d’une chaudière sont le printemps et l’été. Il est préférable de faire appel à un chauffagiste pour la contrôler et la gérer après l’avoir utilisée pendant l’hiver.

L’automne peut également être un choix judicieux. Ce n’est pas une mauvaise idée d’effectuer une maintenance sur votre appareil avant de le redémarrer. En revanche, il faut s’assurer de la disponibilité du chauffagiste à cette période.

Pourquoi faut-il entretenir la chaudière ?

Il existe beaucoup de raisons :

Par obligation légale

La circulaire du 9 août 1978 prévoyait que la chaudière devait être révisée régulièrement. Depuis le décret numéro 2009-649 du 9 juin 2009, la loi a été renforcée : il est désormais obligatoire d’effectuer un entretien annuel sur les chaudières dont la puissance se trouve entre 4 et 400 kilowatts (kW).

Chaque foyer se demande s’il fait partie de cette série. Oui, la quasi-totalité des chaudières en fonction aujourd’hui est dans cette situation. Il n’est pas obligatoire, mais fortement conseillé de faire appel à un chauffagiste SAV frisquet pour l’entretien des chaudières.

Pour votre sécurité

Si ce décret a été diffusé, c’est pour mettre fin aux nombreux cas d’intoxication au monoxyde de carbone, un gaz inodore produit par les fumées de combustion. Par ailleurs, l’ARS (Agence Régionale de Santé) rappelle que plus de 3000 personnes sont victimes chaque année d’une intoxication accidentelle due à une panne de chaudière.

La majorité des incidents se produisent la nuit, et lorsque les services d’urgence arrivent, il est parfois trop tard. Les signes de malaise et les étourdissements sont des signes d’alerte à ne pas ignorer. Heureusement, l’entretien régulier de la chaudière par un chauffagiste SAV frisquet performant vous permettra d’éviter un accident domestique de cette nature.

Par économie

D’un point de vue plus pratique, une chaudière défectueuse peut finir par vous coûter cher dans le temps. Si vous l’entretenez au fil des ans, vous pouvez espérer une réduction moyenne des pannes de 5 fois et une augmentation de la durée de vie de votre chaudière de 2 à 3 fois, qu’elle fonctionne au gaz, au bois ou au fioul.

De plus, une machine bien entretenue consomme 8 à 12% de combustible en moins par an. Ne sautez pas cette étape cruciale si vous voulez économiser de l’argent et du temps.

Par respect de l’environnement

L’entretien de votre chaudière permet également de réduire le dégagement de fumées toxiques. Vous pouvez ainsi contrôler vos émissions de CO2 et de particules fines afin de réduire votre influence sur l’environnement !

Quelles sont les démarches à suivre pour entretenir une chaudière ?

Les cinq étapes de l’entretien d’une chaudière sont les suivantes :

Le nettoyage de la chaudière

L’objectif du nettoyage de la chaudière est d’augmenter la productivité et d’empêcher la production de dioxyde de carbone monoxyde. Lors de cette première étape, le chauffagiste SAV frisquet expérimenté procède au nettoyage des différents composants suivants :

-Le corps de chauffe,

– le brûleur,

– la veilleuse,

– l’extracteur, etc.

La vérification de l’état de la chaudière

Le contrôle de l’état de la chaudière permet de s’assurer du bon fonctionnement de la machine. De multiples facteurs sont vérifiés :

– le circulateur,

– la pompe,

– les dispositifs de sécurité (température maximale, valeur de résistance),

– le conduit de reconnexion.

L’optimisation des réglages de la chaudière

Pour réduire la consommation et augmenter la sécurité, l’optimisation de l’étape de réglage est essentielle. Par exemple, un débit élevé de gaz peut entraîner la production de carbone monoxyde. Cette étape de réglage doit être prise en considération maximale.

Différents facteurs sont contrôlés :

– les mécanismes de régulation internes et externes (tels qu’un capteur de température et un thermostat d’atmosphère),

– la quantité et l’éjection de gaz.

La remise de l’attestation d’entretien de chaudière

Ce document est une attestation qui sera remise par un professionnel dans les 15 jours suivant la visite d’entretien de la chaudière.

Pour pouvoir être indemnisée par la compagnie d’assurance en cas de sinistre, l’attestation d’entretien de la chaudière est impérative et doit être conservée pendant au moins deux ans. L’attestation liste les points que le chauffagiste a contrôlés et réparés.

Quel est le coût pour l’entretien d’une chaudière ?

Vous avez deux possibilités pour honorer l’obligation d’entretien :

– faire un appel annuel à un chauffagiste sans signer de contrat. Dans ce cas, il peut s’agir d’une personne ou d’un organisme différent à chaque fois ;

– demander un contrat d’entretien annuel à une société SAV frisquet compétitive.

Si vous choisissez d’engager un chauffagiste sans signer de contrat au préalable, vous devrez payer en moyenne 130 € pour la visite d’entretien annuelle. Toutefois, les frais de déplacement, voire de remplacement de certaines pièces, seront pris en compte comme une dépense supplémentaire.

Le coût d’un contrat d’entretien avec un chauffagiste est variable ; prévoyez de payer, en moyenne, entre 100 et 250 dollars. Parmi les facteurs susceptibles d’influer sur le prix d’un contrat, citons le type de service choisi (entretien 24 heures sur 24, remplacement gratuit des pièces, etc.) ou le caractère de subsistance nécessaire au bon fonctionnement de la chaudière.